Sous l’oreiller…

Le dilemme est grand quand on est une apprentie marâtre…

S’investir au maximum dans une nouvelle vie de famille qui n’est pas vraiment la sienne au départ, ou privilégier ce qui nous reste de notre vie de célibataire, à savoir les sorties avec ses amis et sa famille…

Trouver un juste équilibre est difficile… 😣

En effet, au début de mon installation chez mon cher et tendre, il a fallu que je m’habitue à la vie familiale et ses contraintes 1 semaine sur 2.

Cela peut paraître n’être pas grand chose pour les parents à temps plein, qui doivent eux constamment faire face à ces aléas et ce sans temps de pause, mais quand il s’agit d’avoir à s’occuper d’enfants qui ne sont pas les siens…

Je ne dis pas que c’est plus contraignant, mais c’est plus difficile d’y trouver sa place et ce pour de nombreuses raisons que j’aborderai plus tard au fil de mon blog, comme :

  • Où se situe notre place dans la famille en tant que parent supplémentaire?
  • Est-on d’ailleurs réellement un « parent » ou plus une « amie/grande sœur » par rapport à ces enfants?
  • Comment relativiser lors des comparaisons avec la mère biologique?
  • Comment faire face aux éventuels affronts de la part des enfants face à cette nouvelle amie de leur papa trop envahissante?
  • Doit-on avoir la même autorité que les parents?
  • etc…

Alors, pour garder un peu de distance face à toutes ses nouvelles responsabilités, et pouvoir les appréhender petit à petit, je profitais bien entendu des semaines où mes belles-marmottes étaient à la maison, afin de me prévoir des petites soirées d’évasion, avec mes copines ou ma famille, et pour pouvoir profiter au maximum de mon homme lors des semaines à 2.

Au départ, celui-ci de disait trop rien, même s’il préférait que je reste davantage avec eux. En fait il ne se l’autorisait pas, puisque légitimement il ne pouvait rien exiger de moi en tant que simple petite amie, étant à peine rentrée dans sa vie familiale.

Puis petit à petit… Les cœurs se connaissant de plus en plus et s’autorisant de plus en plus d’honnêteté, j’ai eu droit à des petites remarques. Rien de bien méchant rassurez-vous, au contraire, il m’avouait tout simplement qu’il préférait que je reste auprès d’eux, car ils avaient besoin de moi.

Au début, ces réflexions m’agaçaient plus qu’autre chose, car je les prenais plus pour une contrainte supplémentaire que pour une preuve d’amour manifeste.

Et au fur et à mesure, les pensées faisant leur chemin… J’ai commencé… à culpabiliser grave!… Moi!… Non mais c’est de la folie pure! 😨

Pourquoi devrais-je donc culpabiliser des laisser ces deux jolies mômes, qui se sont tout autant incrustées dans ma vie, que moi dans la leur, et ce juste pour un petite soirée de rien du tout??? 😖

C’est fou comme on peut vite s’attacher à ces petites choses hein? 😉

Alors j’ai commencé à penser qu’elles risquaient de se sentit délaissées et abandonnées si je m’absentais trop souvent…

En même temps lorsque l’on s’entend dire:

« Quoi tu sors encore??? Mais tu es déjà sortie la dernière fois!!! Je serai endormie quand tu rentreras? Tu pourras quand-même venir me faire un bisou dis??? ».

Comment ne pas craquer hein? 😊

Du coup, j’ai dû revoir mes priorités, et freiner un peu sur mes sorties (pas les supprimer attention!), afin de favoriser ma nouvelle vie familiale et créer des liens solides avec mes belles-marmottes adorées.

Et pour qu’elles sachent que je les aime, et que je penserai à elles malgré le fait que je sois de sortie, j’ai mis en place le rituel du fameux « petit mot sous l’oreiller »…

20160611_140458Alors ce n’est pas toujours un petit mot bien sûr… Parfois c’est un dessin, une image d’un héros de TV qu’elles affectionnent, un petit cadeau symbolique… Une petite pensée agréable quoi, une fois de plus! 😊

Donc si vous aussi, vous essayer de tout faire pour allier le plus harmonieusement possible sorties et vie de famille, n’hésitez plus à montrer à vos beaux-marmots qu’ils comptent pour vous et que vous avez toujours une petite pensée pour eux, même si vous vous absentez quelques heures pour vous amuser hors du cocon familial…

Retrouvailles avec un max de calins garantis! 😊

JM.

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Sous l’oreiller…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s