L’angoisse du vendredi soir.

20160611_113548

Cet article aborde un sujet que seuls les belles mamans et beaux papas connaissent… : Le retour à la maison des tendres marmots de Chouchou…

Et en tant que frères et soeurs de galère, vous ne pourrez que vous y reconnaître.

Combien d’entre nous ne nous sommes pas déjà dit, à l’approche du week-end: « Choueeeette les mioches reviennent… Vivement lundi…! 😏 ».

Alors oui, ça peut paraître très égoïste, voir méchant, cruel, sans âme… Oui enfin la belle-mère de Blanche Neige est bien pire non? 😉

Mais quand on est une ex free-célib’ comme moi et certains d’entre vous, eh bien oui c’est complètement dingue, mais quand vient le week-end tant convoité depuis le dimanche d’avant,  18h, on a envie d’en profiter et de se faire plaisir.

Oui je sais, c’est fou hein? 😁

Certes, tout adulte librement pensant peut ressentir se besoin quasi vital, de profiter pleinement de son temps libre seul, égoïste, peinard… Qu’il soit déjà parent ou non.

En se levant quand bon lui semble, en mangeant ce qu’il veut et quand il le souhaite, en paressant pendant des heures devant la télé, en sortant tard le soir, en ne se lavant pas pendant 2 jours au cri de: « Ouaaaiii moi « j’embête » tout l’monde! J’me lave plus parce que j’en ai le droit! Et j’en ai pas envie d’abord! Qu’est-ce que vous dites de ça heeeiinnn??? »… Oui bon, ça il vaut tout de même mieux le faire quand même hein 😁.

Bref,  la liberté quoi!

Quoi de meilleur que la perspective d’1 bon week-end sans durement mérité après 1 semaine de travail éreintante, et ce sans contraintes?

Oui! Avant mes frères et soeurs beaux-parents, nous étions libres de profiter pleinement et surtout comme bon nous semble, de ces 2 petits jours bénis! Et maintenant!? Oh désespoir! Nous n’en avons plus qu’1 sur 2 digne de ce nom! Oh rage! Oh désespoir! (Tiens, 1 impression de déjà vu… « Avant je dormais… » 😉)

Bon, pour apporter un peu de lumière à ce sombre tableau, sachez tout de même que ce n’est plus le cas actuellement, et que j’ai pu apprendre au contact de mes belles-marmottes adorées, à profiter des week-ends en famille autant que de ceux en amoureux hein 😊.

Mais je n’ai pu aboutir à cet état de (presque) paix intérieure qu’au bout de nombreux mois de doutes, remises en question, concessions diverses, engueulades avec Chouchou et fréquents rongeages de frein… 😏

Parce qu’il faut avouer que le contraste est grand entre les 2:

  • Week-end type « Only you« :

– vendredi soir: 🙅🙆🙇!!!

– samedi matin: 😪😪😪😪… et plus si affinités.

– samedi: 💅 ou 💇 ou 💳 ou encore 📺.

– samedi soir: 🍸🍝🍨🍷🍹.

– dimanche matin: idem samedi matin.

– dimanche: 💻 ou 📱 ou 💺.

– dimanche soir: 😭😭😭😭😭… 

  • Week-end type « Everywear you go…« :

– vendredi soir: 😒…

– samedi matin: 🕖🔊🔔💣📣👿.

– samedi: 💫🎠💦🎨💥🚼💨.

– samedi soir: 🛁🍼😪.

– dimanche: idem que samedi.

Vous voyez donc, et il n’y a pas photo, la différence est plus que flagrante, et demande donc 2 approches totalement opposées du week-end… provoquant sans doute à la longue, 1 dédoublement de personnalité certain!

Afin d’éviter cette issue fatale, j’ai fait une liste non-exhaustive de quelques règles de survie 😊:

  1. Ne pas trop planifier: Que ce soit le week-end avec ou sans enfants, l’improvisation est le secret pour ne pas se prendre le chou et mieux en profiter, sinon risque immense de frustration!
  2. Bien programmer ses activités pour le WE approprié: WE « sans » -> coiffeur, manucure, shopping, copines / WE « avec » -> calins, jeux, bricolage, famille (retomber en enfance quoi!). On profite à fond de chaque activité, et du coup de notre WE.
  3. Profiter de l’instant présent: Carpe diem quoi! Sans se poser trop de questions et en prenant les choses comme elles viennent. Ça peut paraître cul-cul, mais c’est plus facile à dire qu’à faire… 😏

Ces 3 petits conseils sont simples à apprendre finalement, mais difficiles à mettre en pratique je vous le concède… Mieux vaut donc essayer dans un 1er temps d’en mettre 1 seul en application, d’en changer, puis d’en tenter 2 à la fois, de les mixer, et enfin pour les plus balaises d’entre vous, tenter les 3 à la fois!

Ça a très bien marché pour moi et mon caractère de 🐷, donc pourquoi pas pour vous? 😊 

N’hésitez pas à me dire si mes conseils ont pu vous aider, et si vous en avez vous aussi à nous faire partager.

Entre frères et soeurs de galère, on est là pour s’aider non? 😂

JM.

Publicités

7 réflexions sur “L’angoisse du vendredi soir.

  1. un Papa... Geek dit :

    Sans faire partie de la troupe des beaux parents, et même si j’adore mon petit, j’ai vu 100% de mes WE changer. Parfois… la larme à l’oeil… je me souviens 😉
    Le seul moyen de s’en sortir, c’est de l’accepter et de faire avec, j’y travaille actuellement et c’est loin d’être gagné 😉
    ps : excellentes illustrations par les emojis 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s